fbpx

Les 7 Erreurs les plus courantes avec Google Ads

Vous voulez améliorer les résultats de vos campagnes Google Ads ? Alors commencez par vous assurer que ne faites pas les erreurs qui sont listées ci-dessous !

1. Absence de mots clés négatifs

Si vous utilisez des mots clés en requête large (ce que je déconseille d’ailleurs, voir le point suivant) ou si vous utilisez le modificateur de requête large, vous devez absolument ajouter des mots clés négatifs à vos campagnes. Si vous ne le faites pas, vos annonces risquent d’apparaître lorsque des internautes saisissent des requêtes qui ne vont pas vous intéresser. 

Prenons un exemple. Si vous avez renseigné “plombier rennes” comme mot clé (en requête large ou avec le modificateur de requête large), votre annonce peut ressortir lorsque des internautes tapent “plombier rennes gratuit”, “plombier rennes recrutement”, “plombier rennes salaire”, etc… Les internautes qui saisissent ce genre de mots clés ne deviendront sans doute pas vos clients… L’astuce, pour ne pas voir vos annonces s’afficher lors de ces requêtes, est d’ajouter “gratuit”, “salaire”, “recrutement” (et autres mots clés qui vous viennent à l’esprit) comme mots clés à exclure. Vous pouvez le faire directement au sein de votre campagne, vous pouvez aussi le faire pour un groupe d’annonce spécifique, ou vous pouvez créer une liste de mots clés à exclure. Liste que vous pourrez ensuite ajouter à vos prochaines campagnes. Consulter l’image ci-dessous pour voir comment créer une liste de mots clés à exclure.

créer une liste de mots clés à exclure

2. Utilisation des mots clés en requête large

Il existe quatre types de correspondance des mots clés avec Google Ads. La requête large, le modificateur de requête large, l’expression exacte et le mot clé exact. Tous ces types de correspondance peuvent être utiles à l’exception de la requête large. En requête large, vous n’avez que peu de contrôle sur la diffusion de vos annonces. Google peut décider de diffuser vos annonces via des requêtes qui sont vraiment différentes de celles que vous aviez sélectionnées au préalable.

Alors, sauf si vous avez un budget très extensible, et que vous voulez cibler le plus largement possible, je vous déconseille d’utiliser le type de correspondance requête large.

3. Trop de mots clés par groupe d’annonces

J’ai tendance à ne mettre que peu de mots clés par groupe d’annonces. En gros, je préfère avoir une idée par groupe d’annonce. Par exemple, si vous proposez des services dans le BTP, créez un groupe d’annonce pour vos services de maçonnerie, et un autre pour vos services de charpente, par exemple. Car n’oubliez pas que vous créez vos annonces au niveau de vos groupes d’annonces. Et une annonce, pour attirer l’œil de l’internaute, doit correspondre aux mots clés que ce dernier a renseigné. Donc si un internaute tape “charpentier rennes” et qu’il voit une annonce qui met en avant des services de maçonnerie, il ne cliquera sans doute pas sur l’annonce en question.

4. Une seule annonce par groupe d’annonces

Vous n’avez pas besoin d’avoir des dizaines d’annonces pour chaque groupe d’annonces. Mais le minimum recommandé est de deux annonces. Pourquoi ? Parce qu’il est tout à fait possible qu’une de vos annonces obtienne un meilleur taux de clic que les autres. Cette annonce sera ainsi plus souvent diffusée par Google (car obtenant de meilleurs résultats que les autres). L’intérêt pour vous ? Une annonce qui a un bon taux de clic bénéficiera bien souvent d’un coût par clic plus faible. En clair, plus le taux de clic d’une annonce est élevé, plus cela fera baisser votre coût par clic.

5. Absence d’extensions d’annonces

Vous avez sans doute déjà remarqué que certaines annonces prennent beaucoup de place. Ce sont des annonces avec des extensions. Il existe plusieurs types d’extensions. Les plus connues sont les extensions d’appels, extensions de liens annexes et extensions d’accroches. Si vous vous servez correctement de ces trois extensions, vos annonces seront plus visibles (et auront donc un meilleur taux de clic ce qui, comme nous l’avons vu précédemment, contribuera à faire baisser votre coût par clic moyen).

6. Absence d’objectifs de conversion

Une conversion est une action spécifique effectuée par un internaute sur votre site. C’est à vous de définir vos objectifs de conversion (vous pouvez n’en avoir qu’un seul si vous voulez). Mais que mettre comme objectif de conversion ? Si vous avez un site e-commerce, une conversion c’est, tout simplement, un achat effectué sur votre site. Si vous avez un site qui présente vos services, dans ce cas-là, une conversion sera, par exemple, une demande envoyée depuis votre formulaire de contact.

Mais pourquoi suivre ses conversions sur Google Ads ? Car cela vous permettra de savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Vous saurez quels sont les campagnes / groupes d’annonces / mots clés qui vous apportent des visites intéressantes. Sans objectifs de conversion, vous allez gérer vos campagnes à vue, sans savoir ce qui fonctionne vraiment, et vous ferez des erreurs.

7. Mauvaise utilisation des enchères automatiques

Les enchères automatiques peuvent être très utiles… si votre compte dispose de suffisamment de données de conversions ! Ce n’est plus le cas aujourd’hui mais, auparavant, Google recommandait un minimum de 30 conversions sur les 30 derniers jours pour qu’une campagne soit éligible aux enchères automatiques (CPA cible, ROAS cible). 

Je recommande même d’attendre d’avoir au moins 50 conversions sur les 30 derniers jours (voire 100 si c’est possible) sur une campagne avant d’activer les enchères automatiques. Si vous activez les enchères automatiques sans avoir suffisamment de données de conversions, vos campagnes risquent de sous-performer. En clair, si votre campagne n’enregistre pas suffisamment de conversions, conservez les enchères manuelles.

Et c’est tout ?

Bien sûr que non ! Mais si vous appliquez ces quelques règles, vos campagnes devraient déjà obtenir de meilleures performances. Par ailleurs, si vous voulez être sûr que vos campagnes ont été correctement créées, je vous recommande la lecture de cet article où vous apprendrez à créer votre première campagne Google Ads sur le réseau de recherche.

7 erreurs Google Ads